André Lagneau

0
5080

Andre-Lagneau

Né le 19 avril 1935 à Charleroi en Belgique.

Formation universitaire multi disciplinaire de niveau doctorat.

Initié dès l’âge de 7 ans à la paléontologie du carbonifère par un grand-père érudit, qui lui fera aussi connaître l’art africain dont il était féru et qu’il collectionnait parallèlement aux antiquités classiques.

Constitue à l’âge de 12 ans une collection d’empreintes de fougères, de fucus et de prêles du Dévonien, qu’il donnera par la suite au musée d’archéologie de Charleroi où elle sera exposée en permanence.

Commence à cet âge sa première collection d’objets africains, ramenés du Congo Belge par des parents et amis de ceux-ci.

De retour d’un service militaire de 18 mois à l’étranger, il se consacre à l’étude du bouddhisme himalayen ainsi qu’à l’indouisme.  Faisant autorité dans ces domaines, il sera plus tard nommé expert auprès des douanes suisses.

Passionné par l’archéologie du Proche-Orient, il collabore activement avec le conservateur responsable du département haute antiquité du musée d’art et histoire de Genève.

A entre-autres été chargé de l’inventaire détaillé et de la réorganisation des collections d’Egypte ancienne du musée d’ethnographie de Neuchâtel pour lequel il rédige et fait publier une brochure explicative.

De l’inventaire et de l’évaluation de l’ensemble des œuvres d’art, propriété d’une importante agence spécialisée de l’ONU.

A été mandaté par un important cabinet d’avocats international, pour expertiser et évaluer une collection d’art islamique parmi les plus importantes d’Europe.

S’est vu confier l’organisation d’un colloque scientifique à l’université de Genéve sur le thème «  L’homme et son univers », où pendant une semaine se succèderont d’éminents savants biologistes et paléoanthropologues de réputation mondiale.

A participé à la fondation de la société genevoise de minéralogie.

Se consacre actuellement à l’étudedes esquimaux Inuit et à leur art.