LA PHOTOGRAPHIE HUMANISTE EN FRANCE 1930-1960 – Du réalisme poétique à la photographie humaniste

0
184

« L’objet de la photo est l’homme, l’homme et sa vie si courte, si frêle, si menacée ».
– Henri Cartie-Bresson

 

Ce mouvement photographique a débuté à Paris au début des années 1930 avec l’avènement du magazine illustré et s’est accéléré après la Seconde Guerre mondiale, alors que la France se trouvait dans une situation financière pitoyable et devait demander l’aide financière des États-Unis.

Les photographes ont pris alors leur appareil photo et ont parcouru les rues afin de restituer aux citoyens leur part d’humanité.

Leurs sujets : l’Amour, l’enfance, la souffrance, la rue, les personnages de rue, une danse ou un baiser.

Cette nouvelle exposition proposée par la Grob Gallery est un magnifique et éclectique panorama de ce mouvement très particulier de la photographie représenté ici notamment par des images de Robert Doisneau, Marcel Bovis, Brassaï, Roger Parry, Emmanuel Souez, ou encore Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis.

Légende image:

ROBERT DOISNEAU (1912 – 1994)

Un Regard Oblique, 1948

Vintage Dilver Gelatin Print

17,7 x 17,5 cm

  • : 02/05/2019
  • : 26/07/2019