LAVANCHY-CLARKE QUE LA LUMIÈRE SOIT !

0
294
LAVANCHY-CLARKE QUE LA LUMIÈRE SOIT !
LAVANCHY-CLARKE QUE LA LUMIÈRE SOIT !

Le Musée Tinguely de Bâle rend hommage à l’un des pères fondateurs du cinéma en Suisse et ailleurs. Le cinéma avant le cinéma, ou comment un homme a su poser les bases d’une industrie et d’un art majeur. Fascinant… François-Henri Lavanchy-Clarke naît à Morges en 1848 d’un père vigneron, un an après la guerre civile du Sonderbund, qui marqua un rôle clé dans l’émergence de la Suisse moderne. Infirmier de la Croix-Rouge suisse pendant la guerre franco-prussienne de 1870, missionné peu après en Égypte, il se sensibilise à la cause des plus démunis. Il fait un passage par la banque privée, crée des automates avant de devenir l’agent général des savons Lever Brothers à Lausanne, les fameux savons « Sunlight ». Il excelle dans la publicité commerciale, pour laquelle il se passionne. Sa carrière est brillante. Lavanchy- Clarke semble un pur produit de ce lieu et de ce temps. Mais un indice est troublant : il soutient activement la fondation d’un atelier pour nonvoyants à Lausanne. Sans ironie aucune, on peut dire que la lumière sera la grande affaire de sa vie. Car François-Henri Lavanchy-Clarke est aussi un passionné de l’image : il réalise de remarquables photos en couleurs et…