Fondation Opale à Lens présente sa nouvelle exposition “Résonances”

0
262
In AP web
Romuald Hazoumè (1962, Bénin / Benin)
Mutti / Maman / Mom, 2016
Bois, métal et plastique / Wood, metal and plastic
Collection Dragonfly
Crédit photo © Arthur Péquin
Crédit artiste © 2020, ProLitteris, Zurich

C’est une suite de la précédente exposition « Before Time Began » qui a fait connaître au grand public les origines de l’art aborigène.
Cette nouvelle présentation, conçue en un parcours divisé en cinq chapitres, fera dialoguer les collections de Bérengère et Garance Primat avec plus de quatre-vingt-dix œuvres.
Le dispositif scénographique reste léger afin de laisser la place aux œuvres présentées.
Tout est ocre, noir et rouge : les tonalités du désert australien. Les premiers pas du visiteur le plongent dans la nuit, temps où l’Être primordial est enfoui dans les profondeurs pour voir enfin éclater la lumière du jour avec l’apparition de l’Être premier.

Le premier volet avec « Récits de terres et de ciels » ouvre l’exposition avec l’œuvre de Jean Dubuffet en dialogue avec celle de l’artiste aborigène Rover Thomas Joolama.
Ces deux artistes s’expriment sur le lien sacré entre l’humain, la Terre et sa création par des œuvres constituées de matériaux organiques.

Le deuxième volet : Pouvoir de métamorphose prend forme dans le tissage de la toile d’araignée notamment chez Tomás Saraceno et Freddie Timms.
Pour les artistes aborigènes la créativité, humaine ou naturelle, s’inspire du Rêve et l’araignée évoque ici une danse voire une transe.

 


Dès le 14 juin 2020 jusqu’au 4 avril 2021 


 

Le troisième volet : « Secrets de la Terre Mère » où Sally Gabori invente un langage visuel avec une peinture acrylique en rétablissant un lien avec la terre ancestrale et son pays.
La sculpture « Mutti » de Romuald Hazoumè représente la protection et la migration des peuples d’Afrique vers l’Europe et l’accueil d’Angela Merkel …

Ugo Rondinone (1963, Suisse / Switzerland)
L’Heureux et l’Émerveillé / The Pleased and the Delighted, 2013
Pierre bleue et acier avec piédestal en béton /
Bluestone and stainless steel with concrete pedestal
Collection Dragonfly
Crédit photo © Arthur Péquin
Crédit artiste © Ugo Rondinone

Le quatrième volet : « Les Origines », ventre et enracinement se retrouvent dans une grotte où se côtoient « L’Annonciation » de Sam Falls et le « Serpent Arc-en-Ciel Mère de John Mawurndjul.
C’est un acte de mémoire dressant une cartographie des forêts surtout celles qui ont été ravagées par les incendies en Australie et en Californie. Résonances funestes…

Le cinquième volet : « L’Être premier ».
Clifford Possum Tjapaltjarri célèbre les richesses terrestres desquelles peut jaillir la femme/homme primordial (e).
L’empreinte de l’homme s’inscrit sur la terre et l’œuvre de Rondinone , « L’Heureux et L’Émerveillé » rappelle ici , avec humour, qu’humains et nature ne font qu’un…

En parallèle de cette exposition principale, l’espace Spécial Focus de la Fondation Opale accueillera deux projets : le premier, de juin à octobre 2020 : « Superstudio », le second de novembre 2020 à avril 2021, autour du sculpteur Vladimir Skoda.

In AP Web
Freddie Timms (v. 1946-2017, Australie / Australia)
Groupe linguistique / Language group : Gija
Lissadell / Le site de Lissadell / Lissadell Station, 2007
Ocres naturelles sur toile de lin / Natural ochres on linen canvas
Triptyque / Tryptich
Crédit photo © Vincent Girier-Dufournier
Crédit artiste © 2020, ProLitteris, Zurich

 

Toutes les raisons sont réunies pour visiter cette merveilleuse Fondation !

 

Dès le 14 juin 2020 jusqu’au 4 avril 2021 , la Fondation Opale à Lens près de Crans-Montana en Suisse présentera sa nouvelle exposition « RÉSONANCES ».