Hodler et le Léman, Chefs-d’œuvre de collections privées suisses au Musée d’art...

Hodler et le Léman, Chefs-d’œuvre de collections privées suisses au Musée d’art de Pully

0 1466
Ferdinand Hodler, Le Léman vu de Chexbres, vers 1904, huile sur toile, 81 x 100 cm, collection Christoph Blocher © SIK-ISEA, Zurich / Photo : Philipp Hitz
Ferdinand Hodler, Le Léman et les
Alpes savoyardes, vers 1906, huile sur toile, 64 x 48,5 cm, collection Christoph Blocher, © SIK-ISEA, Zurich /Photo : Philipp Hitz

Du 15 mars au 3 juin 2018, pour célébrer le centenaire de la mort du peintre suisse Ferdinand Hodler (1853-1918), le Musée d’art de Pully et les Archives Jura Brüschweiler s’associent pour présenter une exposition exceptionnelle dédiée aux peintures que Ferdinand Hodler réalise du Léman. De Genève à

Vevey, en passant par la Riviera vaudoise, les points de vue choisis par Hodler sont nombreux et couvrent toute la carrière de l’artiste, depuis son arrivée dans la cité de Calvin en 1872 à son décès dans la même ville en 1918.

Dès son arrivée à Genève à 18 ans, Hodler peint inlassablement la vaste étendue d’eau, y consacrant plus du tiers de sa production paysagère. Il n’a de cesse de parcourir les rives lémaniques, de Genève à Villeneuve en passant par Pully et Hermance, en quête de nouveaux points de vue, de cadrages innovants et de jeux de lumière singuliers. Le peintre dédie au Léman des séries de tableaux qui figurent parmi les plus marquantes et les plus iconiques de sa production. Les majestueuses vues plongeantes sur le Léman depuis Chexbres, les images frontales et solennelles du Grammont, ou encore les paysages panoramiques hardiment brossés des dernières années comptent parmi les sommets de l’art suisse et de la peinture occidentale autour de 1900.

Ferdinand Hodler,, Le Grammont après la pluie, 1917, huile sur toile, 60,5 x 80 cm, collection Rudolf Staechelin © Sammlung Rudolf Staechelin, Basel / Photo : Serge Hasenböhler
Ferdinand Hodler, Petit arbre, 1915, huile sur toile, collection privée ©  Archives Jura Brüschweiler

Constituée de cinquante tableaux, issus de collections privées suisses, l’exposition réunit plusieurs toiles qui n’ont plus été exposées au public depuis près de cinquante ans, voire plus de cent ans pour certaines.

Une publication, Ferdinand Hodler et le Léman, réalisée par les Archives Jura Brüschweiler et éditée par Hatje Cantz, accompagne l’exposition et propose un ensemble d’études sur Hodler et le Léman, rédigées par des spécialistes reconnus de l’œuvre du peintre.

Ferdinand Hodler, Le Léman vu de Chexbres, vers 1904, huile sur
toile, 81 x 100 cm, collection Christoph Blocher
© SIK-ISEA, Zurich / Photo : Philipp Hitz

Autres articles