KOSTAS LAMBRIDIS, LE BAROQUE SE RÉINVENTE

0
140
© Photo : Carpenters Workshop Gallery

Viviane Scaramiglia Pour sa première exposition en solo, le designer et artiste grec Kostas Lambridis fait renaître le baroque. Triomphe du mouvement sur l’ordre stable. Art de la métamorphose. Art du recyclage. Une œuvre à découvrir à la Carpenters Workshop Gallery, Paris, jusqu’à fin juillet 2021. Kostas Lambridis travaillant sur un lustre Il y a d’abord cet incroyable « Elemental Cabinet » qui dans son mouvement ascendant fait penser à ces colonnes spiralées du baldaquin du Bernin. Ascension infinie, quête d’immortalité sur plus de trois mètres de hauteur, chapeauté par une inexorable horloge. Et dans l’opposition des forces, un mouvement descendant, désorganisé, signe de déclin progressif de l’énergie. La loi de la matière entre les deux dynamiques, « la collision, porteuse d’objets et de connaissance », relève Kostas Lambridis. Faite de bric et de broc, matières nobles et matériaux de rebut, la pièce monumentale rend hommage au précieux « Badminton Cabinet», un meuble unique réalisé au XVIIIe siècle par les ateliers des grands ducs de Florence pour le troisième duc de Beaufort. Vendu par deux fois aux enchères chez Christie’s en 1990 et 2004 pour des sommes astronomiques, il trône depuis dans le musée Liechtenstein, à Vienne. Subjugué, le jeune…