L’ARBRE, L’AUTRE MEILLEUR AMI DE L’HOMME

0
48
Luiz Zerbini Lago Quadrado, 2010 Acrylique sur toile, 300 x 300 cm Collection Romero Pimenta, Nova Lima © Luiz Zerbini. Photo © Eduardo Ortega
Luiz Zerbini Lago Quadrado, 2010 Acrylique sur toile, 300 x 300 cm Collection Romero Pimenta, Nova Lima © Luiz Zerbini. Photo © Eduardo Ortega

Les récentes découvertes sur ce voisin familier justifient l’installation d’une exposition à la Fondation Cartier, à Paris. avez-vous comment faire regarder un arbre à un Parisien ? Plantez-le dans un musée, derrière un panonceau. La Fondation Cartier pour l’art contemporain, ces jours-ci, fait bien plus que cela : certes, elle donne à voir ou revoir, dans le jardin qui la ceint, quelques géants plus ou moins familiers (le hêtre, le chêne ou le cerisier du Japon) devant lesquels on lève le nez, tâchant d’y reconnaître la forme des feuilles, le feuilleté de l’écorce. Mais elle propose aussi, en ces temps où cette plante pérenne est à la mode (on pense bien sûr au best-seller du forestier allemand Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres, dont le succès a pris tout le monde de court) une belle exposition sur un des meilleurs amis de l’homme, qu’il a précédé de beaucoup : au moins trois cent quatre-vingt-cinq millions d’années d’existence pour l’arbre, « seulement » trois cent mille ans pour ce brave Homo Sapiens. Une petite leçon d’humilité. Autour de ce totem, bien des savoirs font la farandole, dont les savoir-faire. Botanistes, philosophes, vidéastes, dessinateurs, artistes de tout poil et de toutes…