L’ART DE LIRE

0
189

L’HOMME QUI MURMURAIT À L’OREILLE DES DIEUX En ces temps troublés où la Méditerranée se transforme parfois en tombeau, qu’il est bon de naviguer en compagnie du fier Ulysse et d’errer au fil de ses aventures rocambolesques et amoureuses ! L’éditrice « aux doigts de rose » Diane de Selliers a, en effet, eu l’heureuse idée de proposer une réédition dans sa Petite Collection de la traduction mythique de Victor Bérard agrémentée des superbes aquarelles, collages et dessins au feutre de l’artiste italien Mimmo Paladino. Et c’est un enchantement ! Nullement littérales, les illustrations apportent un contrepoint poétique aux vagabondages malheureux de « l’homme aux mille ruses » et puisent leur inspiration dans les silhouettes primitives esquissées au flanc des vases grecs ou des tombeaux étrusques. « Mes images ne veulent pas raconter l’histoire, seulement des allusions. La conception de cette œuvre est musicale », confiait l’artiste lors de la première publication du livre. Par son graphisme épuré et son format plus maniable, cette nouvelle édition devrait séduire un public de néophytes comme d’hellénistes chevronnés. Premier roman initiatique sur le doute et l’errance, le long poème d’Homère n’a en effet jamais paru aussi moderne… L’Odyssée, texte intégral, traduction de Victor…