L’art du pastel de la Renaissance à nos jours à la Fondation de l’Hermitage

0
990
Paul Klee spätes Glühen, 1934, 29 pastel sur damas sur carton, 26,8 x 32,5 cm Zentrum Paul Klee, Berne, donation Livia Klee photo Zentrum Paul Klee, Berne, Bildarchiv

Du 2 février au 21 mai, la Fondation de l’Hermitage met à l’honneur l’art du pastel à travers les siècles.

Edgar Degas, Danseuses (Danseuses au repos), vers 1898, pastel sur cinq feuilles de papier réunies, 83 x 72 cm
Lausanne, Fondation de l’Hermitage, legs de Lucie Schmidheiny, 1998
photo Giorgio Skory, Romanel-sur-Lausanne

Inspirée par les Danseuses au repos, célèbre pastel de Degas donné il y a vingt ans à la Fondation de l’Hermitage, l’exposition rassemble 150 chefs-d’œuvre de collections suisses publiques et privées. Offrant une véritable histoire de cette technique originale, la présentation traverse près de cinq siècles de création, des maîtres de la Renaissance aux artistes contemporains.

Edouard Manet
La Viennoise Irma Brunner, 1880-1882
pastel sur toile, 57 x 36 cm
Collection privée
photo Dominic Büttner, Zurich

Débutant avec les premiers dessins rehaussés au pastel (Barocci, Bassano), le parcours fait ensuite la part belle à l’âge d’or du portrait au 18e siècle (Carriera, Liotard, La Tour, Perronneau, Tiepolo). Au renouveau du pastel dans le paysage au 19e siècle (Boudin, Sisley) répond la virtuosité des figures impressionnistes (Degas, Manet, Morisot). Quant à l’engouement pour ce médium autour de 1900, il est illustré par des œuvres des Nabis (Denis, Vuillard), des portraits mondains (Helleu, Tissot) et des explorations visionnaires de Redon et des symbolistes (Khnopff, Lévy-Dhurmer, Delville). Une salle témoigne de la vitalité de la création suisse à la même époque (Amiet, G. Giacometti, Grasset, Segantini, Steinlen). Enfin, l’exposition met en lumière les avant-gardes du 20e siècle en quête d’abstraction et de modernité (Augusto Giacometti, Kirchner, Klee, Kupka, Miró, Picasso). Elle se termine par la scène contemporaine (Chamberlain, Mangold, Nemours, Samaras, Sandback, Scully, Stämpfli, Szafran) avec, en point d’orgue, une intervention murale conçue spécialement pour l’événement par le jeune artiste suisse Nicolas Party.

Nicolas Party, Sunset, 2017
pastel sur papier, 59,5 x 80 cm
Courtesy Galerie Gregor Staiger, Zurich
photo Isabelle Arthuis
© Nicolas Party

A travers cette sélection inédite, la Fondation de l’Hermitage offre au public un rendez-vous exclusif avec les splendeurs du pastel, à la découverte d’un médium qui a autorisé toutes les expérimentations, et qui allie la grâce à la puissance de la couleur pure.

Pablo Picasso
Buste de femme endormie, 14 août 1970
crayons de couleur et pastel sur un carton rainé au centre, collé sur un support de carton, 21 x 30 cm, Fondation Jean et Suzanne Planque, en dépôt au Musée Granet, Aix-en-Provence, inv. FJSP-998-123
photo Luc Chessex © Succession Picasso / 2018, ProLitteris, Zurich
Alfred Sisley
Les oies au bord du Loing, 1890-1894
pastel sur papier bleu marouflé sur toile, 30 x 40,8 cm, collection privée
photo Eric Frigière