MAN  RAY ET LA MODE, Musée du Luxembourg

0
133

MAN   RAY ET LA MODE

In Artpassions Web
Revue Harper’s Bazaar «Black silk taffeta by Alix», février 1937

Cette merveilleuse exposition organisée par la réunion des musées nationaux-Grand Palais et la ville de Marseille vient d ’ouvrir ses portes à Paris après avoir été installée à Marseille l’automne dernier. Man Ray, protagoniste de la vie artistique parisienne de l’entre-deux guerres et du surréalisme, a souvent fait l’objet de grandes rétrospectives mais c’est la première fois que l’on présente son œuvre sous un angle méconnu : celui de la mode.

Man Ray, Emmanuel Radnitsky, est né à Philadelphie en 1890 dans une famille tenant un atelier de confection. En 1911, il s’installe à New York et fréquente la Galerie 291 appartenant à Alfred Stieglitz, grand défenseur de l’art moderne aux États-Unis et de la photographie.

In AP Web
Manteau, 1938, collection automne-hiver, laine, rebrodé

En 1913, il découvre les œuvres de Marcel Duchamp lors d’une exposition internationale d’art moderne. À la suite de cette rencontre, ils publient ensemble un fascicule dans l’esprit dada remettant en cause les conventions artistiques et sociales. Man Ray réalisera ses premières reproductions photographiques dans le catalogue d’une exposition à la Daniel Gallery à New York. Ses premiers portraits photographiques datent de cette période durant laquelle il s’initie à l’aérographie et à la technique du cliché-verré. En 1920, il présente son œuvre « Lampshade », spirale en suspension, qui connaîtra un immense succès. En 1921, il arrive à Paris sur les conseils de Duchamp qui l’introduit dans le milieu de l’avant-garde des années folles. Il s’adonnera, tout d’abord, pour des raisons pécuniaires, au portrait mondain qui, petit à petit, le fera glisser vers la mode. Son premier contrat avec ce monde sera Paul Poiret. Très vite, les plus grands


Musée du Luxembourg jusqu’au 17 janvier 2021

 


couturiers feront appel à lui : Vionnet-Chanel-Bernard-Boulanger-Schiaparelli. La photographie de mode est encore balbutiante au début des années vingt mais rapidement les magazines, vecteurs de diffusion : « Vogue-Vanity Fair-Vu » vont publier ses portraits.

In AP Web
Man Ray, Pavillon de l’élégance, 1925

C’est « Harper’s Bazaar », au cours des années trente qui fera de lui un photographe célèbre. L’artiste, par ses compositions étranges, ses jeux d’ombre, ses recadrages, ses colorisations et différentes expérimentations techniques, deviendra un photographe de mode célèbre et contribuera à la création d’images oniriques et novatrices. Il offre du rêve et du désir par sa vision nouvelle de la mode Figure d’avant-garde, Man Ray s’implique dans la culture de masse émergeant de la mode et de la publicité.

L’exposition met en lumière cet enrichissement permanent entre l’art et les productions relevant des commandes. La sélection des photographies présentées permet de se faire une idée de la mode des années vingt et trente.  Des extraits audiovisuels et des revues de mode montrent l’émancipation de la mode et donnent un éclairage nouveau sur ce secteur novateur. La rareté, due au tirage parcimonieux que faisait Man Ray de ses prises de vue, confère un caractère exceptionnel à cette exposition.

Le parcours se déroule à travers des sections bien définies : du portrait des années vingt à la photographie de mode, le développement de ce domaine et de la publicité, l’apogée d’un photographe de mode et les années « Bazaar ». Man Ray a cependant tout fait pour dissimuler son « métier »de photographe professionnel préférant privilégier celui d’artiste peintre inventif et libre… Après s’être installé dès 1940 en Californie, il reviendra régulièrement en Europe pour des événements artistiques et c’est à Paris qu’il meurt en 1976. Cette belle rétrospective rend vraiment hommage à son immense inventivité et à son génial coup d’œil jamais éloigné des surréalistes, elle donne également l’occasion de découvrir l’un des photographes les plus emblématiques de son temps.

 

À voir au Musée du Luxembourg, Paris jusqu’au 17 janvier 2021