MÔTIERS 2021, LE TEMPS DES CONTEURS

0
218

Françoise Jaunin Il était très attendu. L’incontournable rendezvous du Val-de-Travers se faisait désirer depuis sa septième édition en 2015. Revoici donc la poya des artistes qui, bon pied bon œil, grimpent et se postent ou s’infiltrent entre prés et bois. D’abord pressentie en 2019 puis en 2020, la huitième randonnée artistique du Val-de-Travers est lancée : partant du cœur du village, elle longe la rivière de la Sourde, grimpe dans la forêt, en découvre la grotte et la haute cascade, débouche dans une clairière et redescend entre champs et pâturages. Tout ce qu’il faut de belle nature romantique pour découvrir à la fois les charmes bucoliques du Vallon et le jeu de piste bien sculpté d’une cinquantaine d’artistes suisses contemporains. En 1985, la première exposition imaginée par Pierre-André et Marie Delachaux, couple de proesseurs épris d’art mais aussi de leur jolie bourgade alors en plein marasme économique, entendait redonner à la région vie, espoir et image positive. Pari réussi! Si cette première édition est encore inscrite dans l’esthétique «classique moderne», le virage du contemporain est pris dès 1989, année à partir de laquelle le jury est piloté par le président de la commission fédérale d’art (soit Giovanni Carmine pour 2021)…