PIET MONDRIAN LES FIGURATIONS DU MAÎTRE DE L’ABSTRACTION

0
777
Ferme à Duivendrecht, vers 1916 Huile sur toile, 85,5 x 108,5 cm © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands
Ferme à Duivendrecht, vers 1916 Huile sur toile, 85,5 x 108,5 cm © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

Piet Mondrian (1872-1944) est unanimement considéré – et à juste titre – comme l’un des plus grands peintres du XXe siècle, le créateur d’un nouveau langage pictural fondé sur l’abstraction pure. Ses tableaux en damiers, ses figures géométriques, se sont imposés à nous comme sa principale marque de fabrique. Ils n’ont pas seulement été reproduits à l’infini, ils ont également été popularisés par d’innombrables produits dérivés, des foulards aux services de tables, en passant par les inoubliables robes des sixties. Au point de nous faire oublier que Mondrian a commencé comme un grand peintre figuratif, dans la tradition des maîtres hollandais, et que son chemin vers l’abstraction fut tout sauf linéaire. C’est ce que vient nous rappeler fort opportunément l’exposition Mondrian figuratif au Musée Marmottan Monet, à Paris. Y sont exposés quelque soixante-dix tableaux, ainsi que de nombreux fusains, dessins et gouaches, provenant de la collection Salomon Slijper, dont la moitié voyage pour la première fois et beaucoup pour la dernière fois, la fragilité de certaines œuvres interdisant tout déplacement ultérieur. Cet ensemble extrêmement cohérent, constitué pour l’essentiel entre 1916 et 1920, est d’autant mieux à sa place rue Louis Boilly que le Musée Marmottan Monet est par excellence le…