Semer à tout vent. Le souffle des années folles au Kunsthaus de Zurich

0
400
Félix Vallotton La poudreuse, 1921 Huile sur toile, 82 x 100 cm Collection particulière

Une exposition thématique rassemblant quatre-vingts artistes, célèbre, cent ans après, le caractère moderne et novateur de cette turbulente décennie des années vingt.. Varvara Fiodorovna StepanovaSans titre, 1929-1930Collage (papier journal)sur papier, 31,8 x 23,8 cmCollection particulière, Zurich© 2020 ProLitteris, Zurich Est-ce vraiment un hasard si c’est à Zurich, et au sein de son Kunsthaus, à quelques encablures du Cabaret Voltaire, qu’est rendu hommage aux années folles? Zurich, ville marquée par l’esprit du mouvement Dada, lieu historique de la culture alternative des années vingt, est le point de départ idéal pour entamer le voyage dans la sphère de cette décennie glorieuse, qui porte le nom de « Goldene Jahre » (« années dorées ») en langue allemande. Zurich, mais aussi Berlin, Vienne et Paris: c’est autour de ces quatre métropoles européennes, où s’inventait une modernité tant artistique que sociale, qu’est articulée cette grande exposition orchestrée par le Kunsthaus de Zurich et le Musée Guggenheim de Bilbao. À travers ce prisme géographique, les mouvements artistiques de l’époque tels que le Dadaïsme, le Bauhaus ou la Neue Sachlichkeit («Nouvelle Objectivité ») sont mis en perspective tout comme la pluralité des moyens d’expression utilisés par les artistes: c’est donc de photographie, de mode, de peinture,…