SUCCESSION: SHAKESPEARE À NEW YORK

0
54
SUCCESSION HBO
SUCCESSION HBO

Lancée aux États-Unis en 2018, produite par le géant HBO, et couronnée d’un Golden Globe, la série américaine Succession renouvelle le genre du drame familial, proposant une œuvre d’une finesse rare pour le petit écran. De Sophocle à Euripide, en passant par Corneille ou Racine, jusqu’au film Festen ou la série Dallas, le déchirement familial a toujours constitué un sujet en or pour les dramaturges et les scénaristes. Mais c’est Shakespeare, le premier, qui sut avec brio mêler tragédie et comédie, nous rappelant que chaque famille contient autant de drame que de grotesque, et qu’au-delà du destin qui écrase, aucune parole n’est neutre lorsqu’elle est prononcée par un père ou par une mère. Quel est l’argument de ce drame moderne ? Tout commence, comme toujours, par une chute : la santé défaillante de Logan Roy, richissime fondateur d’un empire médiatique, célèbre magnat américain connu pour son génie des affaires ; et aussi ses frasques. Mélange, en quelque sorte, d’un Warren Buffett et d’un Donald Trump (qui ne se serait pas lancé en politique), avec un soupçon de Rupert Murdoch… Or un malaise cardiaque, dès le premier épisode, pose la question de sa succession. Le plus logique héritier serait Kendall, déjà…