Ulla von Brandenburg « A Color Notation » au Musée Jenisch Vevey

0
106
Octopus 1 & 2 (diptyque), 2015 Aquarelles sur cartes anciennes, 140 x 110 cm Collection d’art Nestlé © Ulla von Brandenburg Photos Peter Sander
Le montreur d’ours I, 2016
Aquarelle sur papier ancien, 153 x 123 cm, Collection particulière
© Ulla von Brandenburg
Photo Claire Dorn

Du 9 mars au 27 mai 2018, le Musée Jenish Vevey expose l’artiste allemande établie à Paris Ulla von Brandenburg. On y découvre une installation où les formes du dessin se déclinent et se rencontrent; aquarelles, collages, objets-talismans et tentures sont ainsi réunis au sein d’une exposition inédite, qui dévoile un pan moins connu du travail de l’artiste – Ulla von Brandenburg jouit d’une réputation internationale pour ses films –, tout en proposant une rétrospective originale de son œuvre.

Zwei Männer, Wolf, Affe (détail), 2015
Aquarelle sur papier (ancienne carte), 140 x 110 mm, Musée Jenisch Vevey
© Ulla von Brandenburg
Photo Julien Gremaud

Imaginant un espace à mi-chemin des coulisses théâtrales, de l’atelier de l’artiste et de l’espace domestique, Ulla von Brandenburg développe avec A Color Notation une réflexion sur ce que signifie l’acte d’exposer. Elle a choisi d’articuler l’accrochage selon certaines thématiques qui irriguent son œuvre, telles que la danse, le théâtre et ses costumes, l’univers du cirque, ou encore le monde sous-marin.

Fanny Jenisch, 2018
Aquarelle sur papier ancien, 100 x 80 cm, © Ulla von Brandenburg. Courtesy de l’artiste

Le projet de l’artiste rend également hommage à celle à qui le musée doit son existence, Fanny Jenisch (1801–1881), avec laquelle Ulla von Brandenburg partage l’attachement à la ville de Hambourg. La mécène du Musée Jenisch apparaît ainsi sur des aquarelles récentes et sert d’inspiration à un film réalisé tout spécialement à la Jenisch Haus de Hamburg.

En parallèle, le Musée Jenisch Vevey publie la première monographie consacrée aux dessins d’Ulla von Brandenburg, aux éditions Scheidegger & Spiess, publication comprenant un essai de Julie Enckell Julliard, commissaire de l’exposition, et une interview conduite par Merel van Tilburg, historienne de l’art spécialiste de l’art textile.

Mann ohne Kopf, 2015
Encre de chine sur papier trouvé découpé, 60 x 54 cm, Collection du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC), 2016, © Ulla von Brandenburg
Photo Sandra Pointet