UNLIMITED 2016 – Palpitations monumentales

0
648

En juin dernier, Bâle accueillait la manifestation d’art contemporain la plus attendue de l’année. On sait la cité bâloise première de classe sur la scène artistique internationale. La prestigieuse foire Art Basel, grand-messe « officielle » dont le nombre de fidèles ne cesse d’accroître, est auréolée de multiples expositions se déroulant dans les musées locaux ainsi que d’évènements off dans lesquels curateurs en vogue et fine fleur de la jeune création contemporaine se courtisent. Les plus audacieux collectionneurs tutoient les acteurs star du marché, parmi une horde de curieux venus s’extasier devant l’autel de l’art le temps d’une semaine. Quiconque n’a pas encore fait l’expérience de l’effervescence bâloise se doit de s’y attarder quelques heures, si n’est pour parcourir l’immense nef d’Unlimited, succession d’installations détonantes et thermomètre de tendances, glorifiant les plus grands artistes du moment. La scintillante voilure métallique Gli (qui signifie « mur » en langue ewe) du ghanéen El Anatsui illustre avec grâce le travail de la coqueluche de l’art contemporain africain. Celui qui a acquis sa notoriété sans quitter son continent, réside depuis quarante ans au Nigeria et est aujourd’hui l’artiste africain le plus côté. La Jack Shainman Gallery qui le représente à New York ne s’est pas trompée en…