Viva Cuba !

0
280

Agnès Vannouvong Cuba, le pays de tous les paradoxes. La ville incandescente, les nuits tropicales, la musique collent d’emblée aux stéréotypes. Faites l’expérience, dites à voix haute, je vais à Cuba et les yeux s’allument. L’île est porteuse d’un imaginaire puissant dont s’inspirent les artistes. Dès l’aéroport, les Pontiac, les Chevrolet, les façades colorées, les cigares, les palais décadents témoignent d’une époque. Splendeurs et misères d’un passé révolutionnaire. La Habana Vieja ne se laisse pas facilement cueillir, elle peut se montrer inhospitalière mais une fois domptée, on ne veut plus la quitter. On veut retourner à l’ultra local bar Galeria El Dandi et manger des langoustes à la Casa chez Fragnol. Comment sentir frémir une capitale autrement que par ses artistes ? L’Alliance française de La Havane me présente des photographes et une peintre. Je visite leur atelier et comprends que le travail sur le camouflage, les conflits, la peur, le corps, la sexualité dévoilent non pas une esthétique commune mais un message caché sur le pouvoir et la domination. Adonis Flores explore la mémoire et l’expérience de la guerre en Angola. Il se met en scène, héros d’une histoire politique chargée, la langue assortie à sa tenue d’ancien soldat au…