PACE GALLERY Genève présente Antoni Tàpies

0
137
In AP Web Jan 2020
Cossos i vermell, 2010 © Fundació Antoni Tàpies / 2019, ProLitteris, Zurich

PACE GALLERY, Genève

 

In AP Web Jan 2020
Antoni Tàpies Rodona de vernis, 1997pencil and varnish on paper22- photography: digitalPhotography by: Kerry Ryan McFate and Tom © Fundació Antoni Tàpies / 2019, ProLitteris, ZurichBarratt

Présente Antoni Tàpies, une exposition organisée en collaboration avec la succession Tàpies.
Elle couvre deux décennies de l’œuvre de cet artiste de 1998 à 2008 et présente des dessins, des collages et des peintures.
Tàpies, artiste, critique d’art, instigateur de sa Fondation a créé un ensemble d’œuvres qui redéfinit la peinture et l’expression de la matière et des couleurs révélant ainsi son expérimentation constante.
Un des chefs d’œuvre de l’exposition représente un assemblage de bois avec une texture terrestre et craquelée mêlant des objets du quotidien « Colador i Tassa » 1998.

In AP Web Jan 2020
10 papers IX, 2008
© Fundació Antoni Tàpies / 2019, ProLitteris, Zurich

Tàpies cultive toujours un visuel varié qui se retrouve dans la fusion complexe des matériaux, des gestes et des symboles en relation avec sa Catalogne natale et de ses études sur les traditions spirituelles orientales et occidentales.
L’utilisation de ces symboles que l’on découvre sur des œuvres telles que « Petite Sanguina III » renvoie au monde naturel et à l’histoire de la peinture.
En Suisse, la première rétrospective de Tàpies a eu lieu en 1962 au Kunsthaus de Zurich. Cette même année, il réalisa une immense fresque murale dans la bibliothèque de l’ École de commerce de Saint-Gall puis au Couvent des Capucins à Sion.
En 1973, le Musée Rath à Genève lui consacra une grande rétrospective .
Antoni Tàpies né en 1923 à Barcelone où il décédera en 2012, est reconnu comme l’un des artistes principaux de l’après-guerre en Europe. Il pensait que son époque justifiait un nouveau mode d’expression existentielle.


À découvrir au quai des Bergues 15-17 à Genève jusqu’au 10 janvier 2020.


Il a même développé une forme d’automatisme unique qui consiste à rejeter la représentation et les plans de l’image.

In AP Web Jan 2020
10 papers IX, 2008
© Fundació Antoni Tàpies / 2019, ProLitteris, Zurich
© Fundació Antoni Tàpies / 2019, ProLitteris, Zurich

En incorporant des matériaux non conventionnels : textile, paille, détritus , il invite le spectateur à trouver de la beauté dans ce qui paraît négligé.
Tout son œuvre demeure entre la figuration et l’abstraction, la matière et le mysticisme.
Son travail fait partie des plus grandes collections institutionnelles dans le monde .

PACE GALLERY,  quai des Bergues 15-17 à Genève jusqu’au 10 janvier 2020.