Pop et en ordre – De l’influence du Pop Art en Suisse

0
1998

Son approximatif calembour mis à part, le titre de cet article surprendra peut-être plus d’un lecteur. Verte Helvétie des pâturages, Suisse opulente des banques ou austère Confédération helvétique… Il n’y a assurément pas grand-chose dans ces représentations qui soit de nature à renvoyer spontanément l’amateur d’art moyen au glamour acidulé des «  pin-up » dont le Pop Art fut si friand. Pourtant, venue d’Amérique, la vague du Pop Art a bel et bien déferlé sur la Suisse comme sur le reste du monde. Comment aurait-il pu en être autrement ? Il eut fallu, pour cela, être à l’abri du consumérisme naissant des années cinquante-soixante, ou être un pays dépourvu d’artistes, ou les deux, et la Suisse n’était ni l’un ni l’autre. Swiss Pop Art, présentée actuellement à Aarau par l’Aargauer Kunsthaus se penche sur cette période méconnue de l’histoire helvétique des arts, avec un sous-titre qui en indique à la fois l’ambition et les limites : Formes et tendances du Pop Art en Suisse. Le parti-pris des commissaires en fait nécessairement une exposition plus panoramique que didactique, ce qui n’empêche pas ce champ, parfois élargi au-delà du raisonnable, d’être scruté avec attention par les différents contributeurs d’un volumineux catalogue. Le Pop Art a…