Qiu Zhijie, Première rétrospective complète au Centre d’Art Contemporain Genève

0
1206

Jusqu’au 14 janvier 2018, Le Centre d’Art Contemporain Genève expose la première rétrospective de l’œuvre de Qiu Zhijie avec Journeys without Arrivals.

Parmi les artistes chinois les plus importants de sa génération, Qiu Zhijie est bien plus qu’un artiste. Doté de la profondeur intellectuelle d’un philosophe et de l’âme innocente d’un poète, il est tout à la fois enseignant, commissaire d’exposition, critique et militant politique.

Le large éventail d’œuvres et de documents présentés révèle le portrait intime d’un esprit universel, dont la pratique artistique s’inscrit dans une approche globale et holistique de la vie. Embrassant la notion d’art total, il montre comment le rôle de l’art est un puissant outil de remise en question de la globalisation en Chine et à travers le monde.

Cette exposition a pour objectif de traduire le travail de Qiu Zhijie au cours de ces trente dernières années. Elle pointe précisément ce qui est lost in translation, ce qui se perd dans le processus de traduction, et montre comment ce qui est caractéristique d’une culture peut finalement la transcender.

En tant qu’artiste qui s’auto-expose et s’auto-archive, Qiu Zhijie a travaillé en étroite collaboration avec les commissaires de cette exposition pour l’installation de ses œuvres dans l’espace du Centre, d’une façon qui n’est ni chronologique, ni ne se réfère aux diverses catégories de médias. La présentation des œuvres s’articule autour des thèmes récurrents de sa pratique artistique.

Cette rétrospective propose un voyage dans l’univers philosophique et artistique de Qiu Zhijie, doublé d’un voyage intime autour de sa personne même, de sa famille et de ses convictions. Tel un kaléidoscope, l’ensemble de cette exposition s’articule autour de cartes géographiques extraordinaires réalisées sur une période de trente ans.

 

Crédit photos : Qiu Zhijie, vue de l’exposition « Journeys without Arrivals » au Centre d’Art Contemporain Genève, 2017. Photo : Annik Wetter