René Char exposé à la Fondation Michalski

0
1492

René Char

In Artpassions Web
René Char, prise à L’Isle-sur-Sorgue lors du tournage du film de Michel Soutter sur René Char 1966 Tirage moderne en noir et blanc Copyrights © Edwin Engelberts | © Succession René Char

Est un poète et résistant français, né en 1907 à l’Isle-sur-la-Sorgue et décédé à Paris en 1988.
Son enfance se déroule dans une grande maison familiale qui sera un refuge et une source d’inspiration pour cet adolescent solitaire et épris de liberté .
Pensionnaire d’un lycée d’Avignon, étudiant à Marseille , il lit beaucoup : Villon, Racine, Nerval, Baudelaire , les romantiques allemands . Tous inspirèrent ses premiers recueils, publiés entre 1922 et 1926.
La rencontre avec Éluard en 1929 incite le jeune homme à rejoindre Paris où il découvre Aragon, Breton et les surréalistes, groupe auquel il adhère un temps avant de s’en éloigner en 1934.
Pendant l’Occupation, période névralgique de la Seconde Guerre mondiale, René Char, homme de révolte et de colère participe à la Résistance sous le nom de Capitaine Alexandre.

 

In Artpassions Web
René Char (texte) et Pablo Picasso (illustrations),
Les transparents,
Alès, P.A.B., 1967 | Première édition avec « cartalégraphies » de Pablo Picasso
Collection particulière
Copyrights
© Succession René Char | © Succession Picasso / 2019, ProLitteris, Zurich | © P.A.B.

 

In Artpassions web
Questions-réponses sur Dans la pluie giboyeuse et le poème « Ruine d’Albion » pour Le Monde Novembre 1968 Manuscrit autographe Bibliothèque cantonale et universitaire – Lausanne, Fonds René Char, IS 5860 • Dépôt d’Anne Favre-Reinbold Copyrights © Succession René Char

Ses notes du maquis montrent déjà sa conception de la Résistance , celle d’un homme avec une multiplicité interne , allergique à toute rhétorique.
Cette implication politique et historique retentit durablement sur le sens et la forme de sa quête poétique. Ce fut une expérience fondatrice marquée par sa dénonciation du nazisme et de la collaboration française .
L’après-guerre laissera Char pessimiste quant à la politique française et internationale. Il fut l’ami d’Albert Camus avec lequel il entretient une longue correspondance et des points de vue identiques.
Durant les années cinquante et soixante, en dépit de malheureuses expériences dans le domaine théâtral et cinématographique , Char atteint sa maturité poétique.
C’est une figure solitaire qui se dégage des dernières années de sa vie, symbolisée par la publication de ses Cahiers et de ses Œuvres complètes .
Sa poésie est révélatrice de la poésie, poésie de la poésie… elle puise dans le réel et dans la terre , celle de sa Provence natale.
Dans son oeuvre, l’expression poétique est la poésie mise en face d’elle-même et rendue visible dans son essence .
Poète de la révolte et de la liberté , il n’a jamais accepté la complaisance ni confondu la révolte avec l’humeur…

In Artpassions Web
René Char (texte) et Pablo Picasso (illustrations), Les transparents, Alès, P.A.B., 1967 | Première édition avec « cartalégraphies » de Pablo Picasso Collection particulière Copyrights © Succession René Char | © Succession Picasso / 2019, ProLitteris, Zurich | © P.A.B.
In Artpassions Web
René Char, Nous avons, Paris, Louis Broder, 1959 | Première édition, dédicacée à Edwin Engelberts, sous couverture illustrée par Joan Miró, avec composition originale aux crayons de couleurs et quatre eaux-fortes de Miró Fonds Engelberts • Donation Pia Engelberts à la Fondation Martin Bodmer, Cologny Copyrights © Succession René Char | © Successió Miró / 2019, ProLitteris, Zurich | © Louis Broder

 

 

“René Char / Sources et chemins de la poésie”. Fondation Jan Michalski , Montricher, Suisse , du 14 juin au 29 septembre 2019