L’été au MCBA avec le commissaire de l’exposition : Train. Zug. Treno. Tren. Voyages imaginaires Camille Lévêque-Claudet

0
835
In Artpassions Web

L’été au MCBA avec le commissaire de l’exposition : Train. Zug. Treno. Tren. Voyages imaginaires

AP-Expliquez-nous la genèse de cette exposition :

Cette exposition est née du souhait des trois musées de Plateforme10 – le Musée Cantonal des Beaux-Arts (MCBA), PhotoElysée et le mudac – de concevoir ensemble, pour l’inauguration du site, un projet en lien avec son passé d’ancien lieu de maintenance ferroviaire.

AP-Comment avez-vous décidé les thèmes de cette exposition ?

Avec les deux autres commissaires de l’exposition – Marc Donnadieu pour PhotoElysée et Marco Costantini pour le mudac – nous travaillons en étroitement collaboration depuis les prémices du projet afin de définir trois axes, trois points de vue tout autant différents que complémentaires sur cette thématique ferroviaire. PhotoElysée s’est d’emblée intéressé au développement parallèle de l’appareil photographique et du chemin de fer alors que le mudac se lançait dans la commande à plusieurs auteurs d’un roman de gare. Au MCBA, nous nous sommes concentrés sur l’impact du train dans l’imaginaire des artistes du XXe siècle.

AP-Plateforme 10, un lieu incroyable non… ?!

Plateforme10 est un magnifique outil pour faire dialoguer peinture, sculpture, œuvres graphiques, photographies, objets d’art et de design et nouveaux médias mais aussi musique, cinéma et spectacle vivant en tirant partie des espaces extérieurs. Un lieu de rencontres, d’échanges, de synergies et de nombreux possibles…

AP-Durant cette période estivale, quelle exposition nous conseillez-vous… ?

2 expositions ! Markus Raetz à la Fondation Jan Michalski à Montricher que l’on parcourt le sourire aux lèvres et Piet Mondrian à la Fondation Beyeler qui offre un regard neuf sur le parcours de cette figure majeure de l’avant-garde depuis la figuration jusqu’à l’abstraction.