Frédéric Clot: Transformatique

0
346

Peintures et dessins

Face à une culture qui se veut globalisée, dans une société qui vit au rythme effréné du zapping, de l’hyperactivité et de la dépendance au numérique, force est de constater que la position de Frédéric Clot se situe à contrecourant de l’avalanche d’images produites aujourd’hui, […]. Sans être détaché du monde et de ses innovations technologiques, empruntant toujours quelque-chose aux images et à la communication de masse, l’artiste du Nord vaudois s’intéresse aux situations où la réalité côtoie la fiction et manipule certains codes du numérique qu’il mêle à sa peinture dans un dialogue singulier. […] En ce territoire, il a trouvé depuis cinq ans une ressource infinie de motifs, une source intarissable d’inspiration.
En autodidacte éclairé, Frédéric Clot maîtrise tous les paramètres techniques de la peinture que sont les nuances, les densités, les glacis et les modes de toute composition – trait, forme, couleurs, lumière, proportions. La relation au numérique et sa transcription sur toile permettent un lâcher-prise, et ont orienté son travail sur une voie qu’il n’était pas aisé de trouver dans une histoire de l’art aussi dense que passionnante.

Dans l’atelier, avant de se saisir de ses pinceaux, Frédéric Clot, qui accumule volontiers des visuels sur son ordinateur, procède à un choix bien précis d’images, dont il accentue délibérément la pixellisation. « Quand il n’y a plus de formes arrondies, le paysage est modifié », précise-t-il.

Karine Tissot (extrait de la publication Transformatique, sortie à l’occasion du vernissage du 7 septembre 2019 à la Galerie Ditesheim & Maffei, Neuchâtel).