La tour de Frank Gehry

0
456

Jamais tour n’aura fait autant parler d’elle. Et pourtant,  on a le sentiment que la tour de la Fondation Luma  a toujours fait partie du paysage arlésien. Ce  projet fou, est né de l’amour de Maja Hoffmann pour sa ville de cœur : Arles.  Née à Bâle en 1956,  la petite Maja arrive en Camargue, a tout juste une semaine. Son père Luc Hoffmann, est le  petit-fils du fondateur suisse  des laboratoires pharmaceutiques Hoffmann- La Roche. Ornithologue, écologiste avant l’heure, installé en Camargue dès 1947,  il va acquérir pas moins de 2600 hectares, dans ces zones humides afin de protéger jalousement  la flore et la faune. A commencer par les flamants roses. Il crée au Sambuc  sur la commune d’Armes  la Tour du Valat une station biologique qui poursuit toujours sa mission de préservation. Pas étonnant que Maja aussi  arlésienne,  que suissesse, ai  ressenti le besoin de faire quelque chose pour cette ville qui l’a vue grandir.  Passionnée d’art contemporain,  mécène pour de nombreux artistes, Maja crée en 2004  la Fondation Luma,  contraction des deux prénoms de ses enfants : Lucas et Marina. En 2007, elle  fait part  au maire d’Arles  Hervé Schiavetti  ainsi qu’à Michel Vauzelle président de la région Provence…