Hans Emmenegger: le temps suspendu

0
99

La Fondation de l’Hermitage dédie une belle exposition à Hans Emmenegger, peintre de la Suisse centrale dont les peintures sont restées longtemps confidentielles. Une redécouverte à ne pas manquer. On croyait connaître tous les hérauts de l’art moderne suisse de la première moitié du XXème siècle: Hodler, Giacometti, Amiet, Vallotton… C’était avant de découvrir Hans Emmenegger, objet de l’actuelle rétrospective lausannoise, dans le sillage de la grande exposition organisée en 2014 par le Kunstmuseum de Lucerne: un peintre lucernois, philatéliste à ses heures, né en 1866 à Emmen et mort en 1940 dans la même petite ville des environs du lac des Quatre- Cantons. Hormis au musée de Lucerne qui possède un nombre important de ses œuvres et  dans quelques collections privées suisses (et non moins prestigieuses telles que les collections de la banque Pictet ou de Manuela et Iwan Wirth), le peintre était pour ainsi dire absent du récit de l’histoire de l’art moderne helvétique. Aujourd’hui, ses peintures sont magistralement remises sur le devant de la scène. À première vue, Emmenegger partage beaucoup avec ses contemporains, artistes et pour la plupart amis: comme Giovanni Giacometti ou Cuno Amiet, il a vécu et étudié à Paris (à l’Académie Julian); comme…