“Céramiques célestes” – Collection Meiyintang

0
2562

Bérénice Geoffroy-Schneiter Trois danseuses – Chine, région du Shaanxi/Henan, dynastie des Han de l’Ouest Célèbre dans le milieu des spécialistes et des amateurs d’art, la collection Meiyintang fait son entrée triomphale au Museum Rietberg de Zurich. Dans de splendides salles réaménagées pour l’occasion, quelque 600 pièces d’exception brossent le développement de cette discipline essentielle dans la pensée chinoise, depuis l’époque néolithique jusqu’au XVIIIe siècle. Une leçon d’élégance et de virtuosité. « Meiyintang » ou « le domaine entre les parterres de rose »… Nimbé de mystère, ce nom poétique à consonance chinoise était connu seulement d’une petite poignée d’initiés qui le susurraient entre eux avec respect, comme une formule magique, propitiatoire, un « sésame » ouvrant les portes d’un paradis irréel, où tout n’aurait été que « luxe, calme et volupté »… La curiosité des amateurs ne cessait d’être en éveil, car pointaient, çà et là, en Europe mais aussi aux États-Unis, de remarquables expositions de céramique chinoise à se faire pâmer tous les plus grands collectionneurs de la terre ! Le British Museum ouvrait la voie en 1994, puis New York, Monte-Carlo, Paris, et même Sarran et son étonnant musée Jacques Chirac perdu au fin fond de la Corrèze.…