Monte Verità, utopie expressionniste à Genève

0
1905

9. Ernst Ludwig Kirchner Tanz zwischen den frauen II huile sur toile 150 x 150 cmGenève 

La galerie Artvera’s  emprunte les sentiers qui passent par les voies du naturisme, de la « culture philosophique et utopique » jusqu’en suisse et plus exactement à Ascona au lieu-dit Monte Verità.

A une époque qui suit l’industrialisation à outrance, les bourgeois engoncés dans leurs cols rigides et leurs robes à plusieurs couches n’aspirent qu’à une chose, la nudité qui libère. Il est de bon ton de retourner aux bases de la vie naturelle en se nourrissant un minimum, vivant en groupe dans l’harmonie et la fraternité.

Les artistes se sont largement inspirés de ces courants dans leurs œuvres, soit qu’ils y adhèrent soit plus prosaïquement qu’il représente les thèmes en vogue, les corps nus qui dansent autour de l’eau…

22. Arthur Segal Bergdorf 1916, huile sur toile 88 x 70 cm (506x640)L’accrochage  présenté dans le très bel espace multisalle d’Artvera’s réunit pour sa 1ère exposition (plusieurs suivront sur le thème) un nombre important de chefs-d’œuvre d’avant-gardes des principaux peintres expressionnistes russes, allemands, norvégien

Pour le bonheur des yeux, c’est une enfilade allant de Max Beckmann, Wladimir Burliuk,  Rossiné, Derain ou Kees van Dongen.  Jawlensky, Ernst Ludwig Kirchner, Paul Klee, Macke, Edvard Munch, Karl Schmidt-Rottluff, Marianne von Werefkin, Georg Tappert ou Arthur Segal….

Pour approfondir sa culture en « principes coopératifs » voir le catalogue de l’exposition bilingue anglais et français, illustré.

56
56

Monte Verità : utopie expressionniste jusqu’au 30 juillet 2016