L’ART DE LIRE

0
494

L’AMÉRIQUE EN TECHNICOLOR DE THÉODORE DE BRY S’ils ne posèrent jamais le pied sur le continent américain, Théodore de Bry et ses deux fils entreprirent cependant l’aventure éditoriale la plus folle de leur époque : utiliser des gravures en couleurs pour illustrer les récits des voyageurs égarés chez les « indigènes », aux antipodes du monde connu. Publiée à Francfort-sur-leMain entre 1590 et 1634, cette collection monumentale devait rencontrer un immense succès auprès des Européens et féconder l’imaginaire de bien des artistes ou explorateurs en herbe. Les éditions Taschen ont eu l’heureuse idée de rendre à nouveau accessibles ces images d’un Nouveau Monde plus fantasmé que réel. De la Virginie au Brésil en passant par la Floride, on y croise ainsi des Indiens emplumés tirant à l’art ou naviguant sur des pirogues, des cannibales dépeçant et embrochant leurs victimes avant de les déguster, mais aussi des poissons volants et autres phoques à tête de lion… Au-delà de leur indéniable pouvoir de séduction, ces planches vont nourrir un message idéologique propre à justifier la Conquête et inspirer, pour de longs siècles, les portraits dits « ethnographiques ». Thédore de Bry, America, toutes les planches 1590-1602, texte de Michiel van Groesen, Larry…